A propos de nous

Giuseppe Verdi est le compositeur d’opéra le plus représenté au monde pour l’universalité de ses musiques et la beauté de ses opéras qui célèbrent les passions de l’homme en atteindant régions expressives émotionnantes et immortelles.
Grands interprètes comme Pavarotti, Domingo, Carreras, Bocelli et mille d’autres, grands chefs d’orchestre comme Muti, Abbado, Maazel, Oren, célèbres metteurs en scène comme P.L.Pizzi, Zeffirelli, Montaldo, De Bosio, Patroni Griffi et beaucoup d’autres dans le monde, perpétuent la grandeur de son génie musical, chaque année, dans les théâtres les plus prestigieux des cinq continents.

Toute cela a contribué à donner « conscience » au Commune de Busseto – ville natale de Giuseppe Verdi – des potentialités culturelles, artistiques et touristiques du projet proposé par l’entrepreneur Mariano Volani, Chevalier du Travail, et accueilli à l’unanimité par le Conseil Communal et par le Maire Luca Laurini, de célébrer le Génie de Verdi, avec la réalisation d’un Musée National avec contenus, parcours et services dignes d’un centre international.

Busseto, la ville natale de Verdi, au centre des terres de Verdi, où art, culture et œno-gastronomie s’intègrent avec les lieux qui en célèbrent la mémoire – la Maison Natale, le Théâtre Verdi, Casa Barezzi, Palazzo Orlandi, Villa s. Agata – a mis à disposition la prestigieuse Villa des marquis Pallavicino, splendide réalisation du XVI siècle avec fresques de valeur, insérée dans un jardin à plan carré entouré par une balustrade et protégé sur les quatre côtés par un fossé d’eau qu’en 1533 reçut la historique rencontre entre l’empereur Charles V des Habsbourg et le pape Paolo III Farnese.

Par un partenariat public-privé, parmi lesquels le commune de Busseto, Ascom Parma et autres importants supporteurs privés, a été constituée la société Verdi Multimedia Srl, qui a pris non seulement la gestion de Villa Pallavicino, mais la réalisation, sur projet du connu metteur en scène et scenographe maître Pier Luigi Pizzi, du Musée National Giuseppe Verdi pour célébrer l’Homme, les Opéras, le Mythe du « cygne de Busseto » (cigno di Busseto).

Luciano Pavarotti, quelques mois avant sa mort, avait adhéré avec grand enthousiasme à la proposition de devenir le Président Honoraire du nouveau Musée dédié au compositeur lesquelles opéras il avait interprété beaucoup de fois dans les théâtres les plus importants du monde.
Et tel il reste.

Avec un Comité Scientifique d’absolue prestige international, la Direction Artistique chargée à Enrico Stinchelli, et un groupe de travail motivé, le seul musée au monde dédié au compositeur le plus populaire de l’histoire, au cœur des terres de Verdi, entend devenir un point de référence important de niveau international, pour une vaste cible de visiteurs: mélomanes, conservatoires, écoles, musicologues,associations, entreprises, artistes.

En vue des célébrations du 2013 – 200° Anniversaireee de la naissance de Giuseppe Verdi – le complexe de Villa Pallavicino sera intégrée avec usérieie de fonctions qui feront du Musée un centre multidisciplinaire, pour l’écoute, l’étude et la connaissance de l’Homme, des Opéras, du Mythe de Verdi.
Lieu d’écoute des opéras et des grands interprètes du passé et du présent par la médiathèque de Verdi, sur support multimédial, mais aussi live à l’occasion de concerts et d’événements pendant toute l’année; lieu d’apprentissage par des espaces didactiques pour l’écoles, élèves de conservatoire, amoureux de la musique; lieu d’étude et comparaison/confronte, pour étudiants et musicologues par séminaires et congrès dédiés.
Les espaces pour des expositions temporaires, les événements live, la mise sur l’internet de la Maison Natale, de Casa Barezzi, du Théâtre Verdi et de Villa s. Agata, il le rendront un « unicum » dans le panorama musical italien et international.

L’inventeur et Président du nouveau Musée, Mariano Volani, à annoncé avec juste orgueil à l’inauguration: « Il sera mémoire du passé et « atelier » du futur des nouvelles générations. »